13 décembre 2008

Enrhubée

Oui, bon, j'avais dit que je serais plus présente, j'ai pas de mots de Moman et j'en appelle à votre très grande bonté ainsi qu'à votre incommensurable compassion.Car c'est une femme à terre qui vous écrit aujourd'hui. D'effroyables crobes que même à côté la dernière épidémie de peste bubonique en Europe c'était Pippo et Mollo font du ski, d'effroyables crobes, disais-je donc, se sont emparés de votre pitoyable servitrice. Je me trimballe donc, depuis jeudi, avec un groin que ne renierait aucun membre de la race porcine et il en sort... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 13:49 - Commentaires [18] - Permalien [#]

12 décembre 2008

A demain si vous le voulez bien

J'ai planté mon permis de très peu hier. J'ai planté ma veste de beaucoup il y a trois jours. J'ai une crève phénoménale et je profite de quelques minutes d'éveil tout relatif en cette glorieuse journée pour vous dire que je vais vous servir un post tout chaud demain, histoire de pas me faire engueuler vu que je suis surbookée comme un cadre sup' en costume 3 pièces.Z'inquiétez pas, je ressuscite d'entre les morts et je suis toute à vous.                      ... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 17:26 - Commentaires [7] - Permalien [#]
01 novembre 2008

Bad beat

Je reviens sur la pointe des pieds, mais avec tambours, trompettes et éventuellement basson aussi, soyons pas rats sur le retour en fanfare. Je vous écris de ma Lorraine natale si ensoleillée (au moins deux jours par an, pas de bol, ça tombe pas aujourd'hui) en ce jour de l'année où fleurissent, les chrysanthèmes et les mémères en Damart dans les cimetières. Bon, d'abord les filles, car je n'ai presque plus d'illusions sur la fréquentation masculine de cet auguste blogaillon, je tenais à vous remercier pour vos adorables... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 15:48 - Commentaires [39] - Permalien [#]
26 septembre 2008

Parenthèse

Je suis désolée de ne pas avoir répondu à vos gentils commentaires, comme je le fais d'habitude. Je ne pense pas écrire avant un certain temps, disons que ma vie personnelle n'est pas super fun jouasse, donc j'ai pas tellement envie de m'épancher du clavier.Coming back soon...
Posté par nedjmaia à 07:43 - Commentaires [22] - Permalien [#]
17 septembre 2008

Permis de tuer

De  grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. Et I've got the power... Effectivement, j'ai le pouvoir de mettre des taules aux pauvres innocents, à qui, je le rappelle, ainsi qu'aux simples d'esprits, les cieux sont grands ouverts, mais j'ai aussi la possibilité, depuis peu, de commencer à jouer au bowling grandeur nature, version dame de fer en 106 avec vitres électriques.Bref, j'ai eu mon code, et je sors tout juste de ma 1ère leçon de conduite qui s'est relativement bien passée, puisque nous ne déplorons que la... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 19:24 - Commentaires [11] - Permalien [#]
04 septembre 2008

En attendant Godot

Pour vous faire patienter un peu (j'ai plusieurs trucs à finaliser et une rentrée chargée), voici un florilège de saison. Toute ressemblance avec un personnage ayant existé est totalement volontaire. C'est bien simple, dans l'Educ on est tous fous comme des dindons, mais moins que les parents qui nous laissent leurs gosses, héhé. Vue de l'extérieur l'Education nationale est un vivier d'emmerdeurs  toujours prêts à monter au créneau dès qu'on touche à leurs sacro-saints privilèges, portés sur le gros rouge ou le petit... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 17:47 - Commentaires [22] - Permalien [#]

24 août 2008

Simone et le parachute

A quelques jours de la rentrée, je couds comme une furieuse, je traîne donc les patounes à remplir cet humble blog pendant que ma garde-robe prend la proportion dramatique de celle d'une chanteuse de tubes surgelés.Je ne suis pas loin de rhabiller  tout le quartier, qui n'en demandait pas tant, alors que je laisse mon espace  d'expression favori dans l'indigence la plus crasse.Je profite des derniers jours de ce glorieux été parisien, pour coudre des petites choses qui vont me mener tout droit à choper des trucs joyeux comme... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 13:41 - Commentaires [18] - Permalien [#]
13 août 2008

La montagne accouche d'une souris

Me voici revenue, depuis une bonne semaine, c'est vrai, de mes vertes régions de l'Est où j'ai, dans le désordre, fait une angine carabinée par 32°, supporté (trop) activement la production de l'agriculture viticole locale, pioncé dans les vignes (ceci n'étant pas complètement une conséquence de mon militantisme cité juste avant), suis entrée dans une faille spatio-temporelle (fête forestière du sanglier à la broche dans un obscur village au fin fond de l'Alsace) où d'étranges autochtones célébrait le divin cochon sauvage en écoutant... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 18:40 - Commentaires [20] - Permalien [#]
12 juillet 2008

Japoniaiseries

Merci de votre sollicitude et de vos témoignages nombreux sur les aléas de l'apprentissage à rouler sur les vieilles et les teckels. Je vais, sans aucun doute, passer mon code le mois prochain, et, avec un peu de chance, je participerai bientôt avec enthousiasme, au remplissage quotidien de la rubrique chiens et percepteurs écrasés. Evidemment ce ne serait pas de vraies vacances si je ne partais pas vadrouiller par monts et par vaux toute la sainte journée. Je me suis donc rendue avec Gally, ma copine de la mort qui tue sa race, à... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 16:32 - Commentaires [16] - Permalien [#]
28 juin 2008

Liberty je chéris ton nom

A y est, les surveillances et corrections du brevet de ces chères têtes blondes (vous remarquerez que je n'ai pas ajouté pensantes) sont finies, autant dire que, malgré quelques réunions de fin d'années qui se transforment parfois en concours de ronflements baryton en La majeur, j'inaugure une période totale de glande intensive de deux mois. Sauf que pour la maîtrise de paresse appliquée va falloir que j'attende, puisque c'est un été chargé qui s'annonce.Tout simplement parce que cet été je renoue avec l'examen abécédéisé. Je me... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 13:59 - Commentaires [18] - Permalien [#]