01 juin 2015

Si tu t'imagines fillette...

J'avais prévu de vous écrire un petit article léger et enlevé mais la semaine dernière a été plombée comme un exposé de 3ème sur Desnos, c'est dire si c'était moyen jouasse. D'abord y'a eu des coups de frayeur dans la famille. Rien de grave, tout est rentré dans l'ordre, mais sur le coup on l'a pas ramené, profil bas-et-fais-moi-le-plaisir-de-pas-lever-les-yeux-de-tes-mocassins-vernis. Et pis y'a eu le boulet félin, qui d'abord m'a ramené un souris. Je suis phobique des rongeurs. Morte. Je suis également phobique des animaux... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 19:29 - Commentaires [19] - Permalien [#]

30 avril 2015

Prune et tricot

Je profite, après un retour aux sources de quelques jours, à base de mirabelle, barbeuq et bave de nain qui va pas encore à l'école (mon neveu avait décidé de pourrir l'intégralité de ma garde-robe sous le prétexte fallacieux qu'il fait ses dents, nan mais allo quoi, tu baves et t'as pas de dents), pour répondre à l'invitation de la charmante Micoton au Knit Tag. Comme ça, ça vous changera un peu des chroniques de l'intérieur du Mammouth et puis avec mon neurone sous anesthésie à chaque période de vacances ça colle parfaitement à mes... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 18:45 - Commentaires [12] - Permalien [#]
04 mars 2015

Gotainer

Le prof est un être de rituel. Il suffit de le voir entrer en salle des enseignants l'oeil vitreux, commencer par insulter la machine à café (qui ne fonctionne jamais, la garce) puis s'engouffrer dans la salle des copies où il injure copieusement la photocopieuse (qui ne fonctionne jamais la diablesse) pour finir désespéré, envisageant la mort par absorption massive d'After Eights, une certaine idée de l'agonie, avant d'invectiver les deux ordinateurs de la salle de travail, dont l'un refuse de démarrer et l'autre a décidé qu'il n'y... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 19:20 - Commentaires [17] - Permalien [#]
03 février 2015

Fluctuat nec mergitur

Il n'est plus temps selon la Baronne de Rotschild, mais je vous la souhaite douce et paisible, du moins, plus calme que ce fuligineux mois de janvier qui laisse comme un goût de cendres... Je reviendrai  peu sur ces tristes événements, mais quittant un peu mon côté "pouet-pouet-camion", j'aimerais dire quelques mots sur une des retombées de tout ceci. Quand je suis arrivée le jeudi matin du 08 janvier, j'étais retournée et je savais que je commençais avec les 4èmes, ceux où se trouvent la petite M., qui, hélas pour elle, partage... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 22:13 - Commentaires [19] - Permalien [#]
30 décembre 2014

Du rose, du genre, de la couture...

Oui, je sais, en voilà un programme entre deux bouchées de chapon et une autre de bûche fraise-fruit de la passion-blanquette de veau. Mais je viens de vivre une expérience inédite, rien que ça, alors on lâche son toast au saumon et on écoute, nanméo.                          Un doux matin de septembre me prit l'envie d'aller voir R., le secrétaire du kholkoze collège où je sévis. Oui, je sais, un homme secrétaire... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 20:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
01 novembre 2014

Le journal d'une coutureuse

A Bram S... (un lendemain d'Halloween, ça le fait grave ( avec l'accent rosbif, ça fait vanne de circonstance et bilingue, genre je me la pète dans les deux langues) Journal de la noueuse Seine-Saint Démon, le 1er octobre J'ai ouvert mon armoire ce matin pour trouver the tenue qui me permettrait de briller lors de ce Me Made Day, et accessoirement de ne pas aller au boulot en pyjama. Me suis décidée pour une petite chose simple sans prétention; une petite robe  faite à partir d'un patron de 1953 de la Coupe d'Or dans un... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 22:27 - Commentaires [10] - Permalien [#]

03 septembre 2014

New Kids on the robe

J'ai cherché un petit moment un titre-trop-porteur-d'laballe qui rameuterait les foules. J'aurais mieux fait de nourrir mon cholestérol au nougat basque, parce que je n'ai trouvé que ça. Oh vous là-bas, oui, c'est bon, t'as qu'à proposer un truc si t'es plus malin(e). Du coup comme je suis à moins de 24 heures de l'entrée dans l'atmosphère de la planète Nains, aussi connue sous le nom de Morveux XP94, je me suis dit qu'une référence à mon propre passif boutonneux serait de bon aloi. Wé pask'avant de jouer au tennis avec des poussins... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 18:58 - Commentaires [20] - Permalien [#]
13 août 2014

Le Théorème de la Loose

  Il est des moments dans la vie de tout être pluricellulaire, où on a l'impression que toutes les forces de la nature sont contre soi. Peut-être qu'elles étaient aigries par le mauvais temps, peut-être que le grand barbeq' annuel des Forces de la Nature a été annulée, peut-être qu'elles avaient trop rien à faire vu qu'il y'avait pas match ce soir. On se retrouve donc aux prises avec ce grand farceur de Destin, dont l'humour parfois lourdingue nous échappe tout bonnement. J'ai longtemps hésité quant à l'exemple à vous donner... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 19:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 juillet 2014

De la mode (avec des morceaux de Montesquieu dedans)

"Je trouve les caprices de la mode, chez les Français, étonnants", faisait dire ce bon vieux Montesquieu, Charlie pour les intimes, à ses Persans d'opérette il y a presque 300 ans, ce qui ne nous rajeunit pas (enfin surtout vous), soit-dit en passant. Le côté changeant de la chose semblait le défriser carrément, mais s'il était revenu d'entre les refroidis, il serait sans doute moins étonné par le bouleversement des "Tendanches", en perpétuelle évolution à chaque saison, que par le paradoxe du modeux. ... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 23:59 - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 juin 2014

Vol au-dessus d'un nid de (petits) coucous

Quand j'étais minus (et le 1er qui me dit que le dessous des bras me chatouille quand je traverse une moquette pure laine, va mal finir), donc quand j'étais minus disais-je, je voulais être psychologue. Enfin je voulais être aussi danseuse étoile, journaliste, archéologue, mais en aucun cas je n'aurais voulu être prof. Jamais. Plutôt manger du choux de Bruxelles à tous les repas, ou regarder des photos de lapins sur une table de dissection. J'ai donc pas fait psy et au sortir du long nuage éthylique que furent mes études, je me suis... [Lire la suite]
Posté par nedjmaia à 22:40 - Commentaires [13] - Permalien [#]